CBD

Comprendre la différence entre les cannabinoïdes CBD vs. CBG

Dans l’univers des cannabinoïdes, le CBD (cannabidiol) et le CBG (cannabigérol) sont souvent mentionnés. Bien que ces deux composés chimiques soient tous deux présents dans la plante de cannabis, ils présentent des différences notables en termes d’utilisation et d’effets. Dans cet article, nous vous proposons un éclairage complet sur ces deux substances et leurs principales caractéristiques.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD est un composant non psychoactif du cannabis, c’est-à-dire qu’il ne provoque pas de sensation de “défonce” ou d’euphorie associée à la consommation de cette plante. Il est très populaire pour ses propriétés relaxantes, analgésiques, anti-inflammatoires et antioxydantes, qui en font un allié précieux dans le traitement de diverses affections telles que les douleurs chroniques, les troubles du sommeil ou encore l’anxiété.

Les récepteurs CB1 et CB2

Le CBD agit principalement sur deux types de récepteurs du système endocannabinoïde : les récepteurs CB1 et CB2. Les récepteurs CB1 se trouvent principalement dans le cerveau et sont impliqués dans la régulation de fonctions telles que la mémoire, la douleur, l’humeur et le sommeil. Les récepteurs CB2 sont quant à eux majoritairement localisés sur les cellules du système immunitaire et participent à la régulation de l’inflammation et de diverses fonctions immunitaires.

Les bienfaits du CBD

Le CBD présente de nombreux avantages pour la santé, parmi lesquels :

  • La réduction des douleurs inflammatoires et neuropathiques,
  • L’amélioration du sommeil et la diminution des troubles du sommeil,
  • La diminution de l’anxiété et du stress,
  • Le soutien au traitement de certaines maladies neurodégénératives comme la sclérose en plaques ou la maladie de Parkinson,
  • La protection du système cardiovasculaire.
EN SAVOIR PLUS :  Est-ce que le CBD peut faire planer ? On explique les idées reçues

Qu’est-ce que le CBG ?

Le CBG est un autre cannabinoïde présent dans la plante de cannabis, mais qui se trouve en beaucoup plus faible concentration que le CBD. Il est également non psychoactif et ne provoque pas les effets euphorisants associés au THC (tétrahydrocannabinol). Le CBG a longtemps été considéré comme une substance “mineure” en raison de sa faible présence dans la plante, mais des recherches récentes ont mis en évidence ses propriétés médicinales potentielles.

Les actions du CBG

Le CBG interagit avec les récepteurs du système endocannabinoïde de manière différente du CBD. Il agit notamment comme un inhibiteur sélectif des récepteurs CB1, ce qui lui confère une action anti-inflammatoire et analgésique particulièrement intéressante. Le CBG est également capable d’interagir avec d’autres récepteurs du corps humain, tels que les récepteurs 5-HT1A impliqués dans la régulation de l’anxiété ou encore les récepteurs PPARγ, qui jouent un rôle important dans le métabolisme énergétique et la régulation de l’inflammation.

Les bienfaits du CBG

Bien que les études sur le CBG soient moins nombreuses que celles concernant le CBD, certaines propriétés médicinales potentielles ont été mises en évidence :

  • Des effets anti-inflammatoires et analgésiques,
  • Une action neuroprotectrice,
  • La stimulation de la production de nouveaux neurones (neurogenèse),
  • Un effet antibactérien et antifongique,
  • Le soutien au traitement de troubles oculaires tels que le glaucome.

CBD vs CBG : quelles différences ?

Le CBD et le CBG présentent plusieurs différences notables :

  1. Concentration dans la plante : le CBD est généralement présent en quantités beaucoup plus importantes que le CBG dans la plante de cannabis, ce qui rend ce dernier moins accessible et plus coûteux à produire.
  2. Interactions avec les récepteurs endocannabinoïdes : le CBD et le CBG interagissent de manière différente avec les récepteurs du système endocannabinoïde, ce qui leur confère des effets pharmacologiques distincts.
  3. Propriétés médicinales : bien que certains effets tels que l’anti-inflammation ou la neuroprotection soient communs aux deux cannabinoïdes, ils présentent également des propriétés spécifiques. Par exemple, le CBD est particulièrement efficace pour améliorer la qualité du sommeil, tandis que le CBG pourrait être plus utile dans le traitement du glaucome.
EN SAVOIR PLUS :  Combien de gouttes de CBD sous la langue : on vous explique la méthode sublinguale

Le saviez-vous ?

Il est possible d’utiliser les deux cannabinoïdes simultanément pour profiter de leurs effets complémentaires. En effet, certaines études suggèrent que l’action combinée du CBD et du CBG pourrait renforcer leurs effets respectifs, permettant ainsi d’améliorer encore davantage leur efficacité thérapeutique. Cette synergie potentielle entre les différents composants du cannabis est connue sous le nom d’“effet d’entourage”.

Le CBD et le CBG sont deux cannabinoïdes aux propriétés intéressantes pour la santé humaine, bien qu’ils présentent des différences en termes de concentration dans la plante, de mécanismes d’action et d’effets pharmacologiques. Il est essentiel de bien comprendre ces différences afin de choisir le cannabinoïde le plus adapté en fonction des besoins et des objectifs thérapeutiques recherchés. N’hésitez pas à consulter un professionnel de santé pour vous orienter vers les produits les plus appropriés à votre situation.

Le CBD peut-il aider à perdre du poids ? On casse le mythe !

Previous article

Comment réussir votre infusion au CBD : mes meilleures astuces

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in CBD